Je vois que vous utilisez des aiguilles circulaires, je n’ai jamais utilisé que des aiguilles double-pointes, comment tricote-t-on des petits diamètres comme les chaussettes avec des aiguilles circulaires ?

La question des aiguilles et de la méthode que j’utilise pour tricoter mes chaussettes est sûrement celle qui revient le plus souvent. Pour démystifier un peu le tricot en rond, pendant ce mois de septembre, je vais vous proposer de faire le tour des différentes techniques que l’on peut utiliser pour tricoter des petits diamètres, que ce soit avec des aiguilles double-pointes ou des aiguilles circulaires. Qu’est-ce que j’entends par petits diamètres ? Par exemple des chaussettes, exemple choisi totalement au hasard évidemment 😏

Tricot petits diamètre en rond - Knitting small pieces in the round

La première chose à dire est qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire. Quelque soit celle que vous utilisez, si elle vous convient c’est que celle là est la bonne pour vous. Par contre, si vous avez du mal à maintenir une tension correcte, si vous obtenez des mailles détendues (ou trop serrées) au moment du changement d’aiguilles, essayez-en une autre et il y a de bonnes chances que cela règle votre problème !

Les doubles-pointes

C’est peut-être la plus intimidante des techniques que nous aborderont à cause du nombre d’aiguilles dont on a besoin. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle est plus compliquée que les autres, bien au contraire. Il est possible d’utiliser 4 ou 5 aiguilles. Personnellement je préfère 5, je trouve cela plus facile à gérer car le tricot forme un tube.

Les mailles sont réparties sur trois ou quatre aiguilles et on tricote les mailles comme elles se présentent avec une aiguille supplémentaire. 

IMG_9858-untitled shoot-2592 x 2592

Je me suis assez vite rendue compte que cette technique n’est pas pour moi. En effet, j’avais une colonne de maille détendue à chaque début d’aiguilles. Je tricote assez lâche et j’avais un peu de mal à maintenir une tension constante tout autour du rang : soit je serrai trop soit pas assez. Je ne suis donc pas une fervente utilisatrice des double-pointes même si cela m’arrive encore de temps en temps.

Pour vous en parler en long en large et en travers, j’ai demandé à Fanny, l’experte ès double pointes / relectrice de patrons de choc / chaussettes-addict elle aussi, de participer sur le blog à cette occasion.

Edit: Retrouvez son article ici.

[one-half-first]fanny_brochette-untitled shoot-2448 x 3264-2[/one-half-first][one-half]

Bonjour à tous ! Vous me trouverez souvent sur Internet avec un pseudo dérivé de Litchi (MissLitchi, LitchiKnits, etc.). Accro aux chaussettes depuis mon adolescence, j’ai appris à tricoter juste pour pouvoir m’en faire. J’ai donc choisi mes tout premiers projets pour atteindre ce but au plus vite : une mini-écharpe (parce qu’une écharpe complète, c’est trop long à faire), une paire de mitaines à torsades (pour apprendre à tricoter en rond) puis des chaussettes, avec de la laine fine pour la première fois. Depuis, je les enchaîne et j’ai maintenant une trentaine de paires à mon actif, toutes tricotées sur des double-pointes ! — Fanny

[/one-half]

Les aiguilles circulaires

En ce qui concerne le tricot des petits diamètres avec des aiguilles circulaires, il existe deux techniques : l’utilisation de deux aiguilles circulaires ou le magic-loop et une petite triche : les minis aiguilles circulaires.

Le magic-loop

Je ne vous parlerai pas dans les détails de cette méthode ici même si c’est ma favorite car je vous prépare un tutoriel en ce moment même 😘

EDIT : Vous pouvez maintenant retrouver le tutoriel magic-loop ici.

IMG_9811-untitled shoot-2341 x 3512

L’idée général du magic-loop est de tricoter le rang moitié par moitié. On utilise la flexibilité du câble de l’aiguille pour “stocker” les mailles de la moitié que l’on est pas en train de tricoter. Une fois que l’on a tricoté toutes les mailles d’un côté, on interverti simplement les rôles en transférant ces mailles sur le câble pendant que l’on récupère celles qui était en attente sur les aiguilles.

Les minis aiguilles circulaires

Si ni le magic-loop ni les doubles-pointes ne sont votre tasse de thé ce n’est pas une raison pour désespérer car il existe deux autres alternatives.

La plus simple est sans aucun doute d’utiliser des minis aiguilles circulaires. Les seuls qui existent (à ma connaissance) sont fabriquées par Addi. Elles sont exactement comme des aiguilles circulaires classiques mais ont un tout petit câble de 20 ou 30 cm. Les aiguilles en elles-mêmes sont très courtes : 4.5 cm sur les miennes !

IMG_9795-untitled shoot-3501 x 2334

Honnêtement ce n’est pas ce que je préfère utiliser pour plusieurs raisons :

  • Elles sont en métal et je préfère tricoter avec du bois/bambou ou du carbone.
  • J’utilise vraiment tous mes doigts lorsque je tricote et j’ai du coup besoin de les poser sur les aiguilles ce qui est ici impossible
  • Le bout est très rond à mon goût, je préfère les bouts plus pointus

De plus, si l’on souhaite utiliser ces aiguilles pour tricoter des chaussettes, il va y avoir comme un problème une fois arrivé au talon. Le câble de l’aiguille est trop court pour permettre de le tricoter sur les mêmes aiguilles et il va falloir utiliser un deuxième jeu d’aiguilles pour y arriver.

Malgré tout, pour celles qui aiment le métal, je pense que ces aiguilles peuvent être une alternative pour tricoter des manches, des guêtres ou même des bonnets.

Utiliser deux aiguilles circulaires

La dernière possibilité que je vais vous présenter ici est d’utiliser deux aiguilles circulaires. Tout comme pour le magic-loop, on répartit les mailles en deux moitiés. Chacune des moitiés est placée sur une des aiguilles circulaires et tricotée avec cette aiguille circulaire uniquement, les deux aiguilles circulaires étant indépendantes.

IMG_9799-untitled shoot-2592 x 3888

Au final il n’y a pas de méthode idéale mais plutôt une méthode qui vous correspond et cela peut changer en fonction des projets, du type de laine, du type de point ou même de la météo !

Quelles est vôtre méthode préférée ? Est-ce que vous en connaissez d’autres ?

Liens utiles:

 

[optin-cat id=2525]

Leave your comment

  1. Aude 6 septembre 2016 at 18h50 - Reply

    Merci pour ce rappel des différentes techniques.pour ma part j’ai découvert la technique des double aiguilles circulaires par “le gars qui tricote” et je tricote les 2 chaussettes en même temps du coup pas d’ orphelines !
    Tricotement et bonne soirée

    • Chloé Tisserin Coquet 6 septembre 2016 at 18h57 - Reply

      Il m’arrive aussi souvent de faire les deux en même temps que ce soit les chaussettes ou les manches c’est vrai que c’est pratique! J’utilise pratiquement tout le temps le magic-loop par contre, vu le nombre de tricots que j’ai en-cours, si je faisais la technique à deux aiguilles systématiquement, je me ruinerai autant en aiguilles qu’en laine
      Bonne soirée et bon tricot !

  2. Christine 6 septembre 2016 at 19h17 - Reply

    Bizarrement je ne tricote pas les chaussettes et les manches de la même façon, pourtant c’est à peu près le même nombre de mailles. Pratiquement toujours en doubles-pointes pour les chaussettes (et il n’y a pas de démarcation 😉 ) alors que pour les manches j’utilise 2 aiguilles circulaires (80cm comme pour le corps de mon vêtement et 40cm en même temps) jusqu’à ce qu’il y ait assez de mailles pour utiliser seulement l’aiguille 40cm.

  3. petitboutdemoi 7 septembre 2016 at 7h04 - Reply

    bonjour,
    je viens de lire ton article et de la partager sur ma page facebook , très interessant. Pour ma part j’utilise la technique du magic loop ou les petites aiguilles circulaires. Il en existe de la marque Hiya hiya et Chiaogoo qui sont en métal et très pointues. Il y a aussi la possibilité de les avoir en bamboo. J’en ai sur ma boutique 🙂
    Je t’ai envoyé un message sur facebook je ne sais pas si tu as vu 🙂 belle journée
    et merci pour cette article
    Audrey

    • Chloé Tisserin Coquet 7 septembre 2016 at 15h39 - Reply

      Quand on aime les aiguilles en métal on a tout de suite plus de choix c’est clair 🙂 Pour les chaussettes je suis passée au carbone parce que j’en avais marre que le bout de mes aiguilles (bois ou bambou) devienne rond à force de les utiliser. Pour le reste, j’utilise toujours du bois ou du bambou 😉
      Merci pour le partage :-*

  4. zabeth 22 novembre 2016 at 12h18 - Reply

    Pour ma part, les aiguilles en bambou ont ma préférence, qu’elles soient droites, à doubles pointes, circulaires ou par jeu de 5 aiguilles, courtes ou longues. Le magic loop, le tricot en rond avec des aiguilles circulaires en circuit fermé ou bien avec un jeu de 5 aiguilles, tout y passe. Je tricote depuis plus de 40 ans et je ne me lasse pas d’apprendre de nouvelles techniques et cet apprentissage est sans fin. Tricoter avec le fil à droite ou à gauche (plutôt à droite en général, je suis plus lente du côté opposé), le tricot est une passion dévorante. Ce qu’il y a de bien à tricoter en rond, c’est surtout que cela supprime le fastidieux et long assemblage d’un ouvrage et ça s’est un gagne temps appréciable, c’est ce que j’aime le moins!

    • Chloé Tisserin Coquet 28 novembre 2016 at 9h59 - Reply

      Les coutures en fin de tricot c’est aussi ma hantise! J’adore coudre à la main, par exemple pour les quilts, mais coudre les morceaux tricotés ensemble c’est vraiment pas mon truc!

Laisser un commentaire

Related posts