Châle boudiné ou châle épanoui ? Le blocage fait toute la différence.

by Tisserin Coquet

J’aime tellement bloquer les tricots. Peut-être même un peu trop.

J’adore bloquer les châles. Et en particulier ceux avec de la dentelle. Voir la dentelle s’ouvrir, comment chaque maille prend sa place et comment la tension s’équilibre. Cela fait réellement prendre vie à cet objet sur lequel on a passé tant de temps et qui nous est si cher.

Lorsque l’on rabat les mailles, on obtient souvent ce que j’aime appeler une “dentelle triste”. La dentelle tricotée est vraiment quelque chose de magnifique, certaines sont même assez épiques. Mais quand elle vient juste de tomber des aiguilles, elle est toujours froissée, rabougrie, ratatinée et pas si jolie.

Mais une fois qu’elle est lavée, elle s’épanouit. La vraie magie de la dentelle ne se révèle qu’une fois au blocage. Le patron de ce châle sera publié vers la fin du mois. Comme toujours, être membre de la Nichée du Tisserin est la meilleure façon d’en entendre parler lorsque ce sera le cas (et aussi d’avoir une chance de gagner un exemplaire du patron lorsqu’il sera disponible).

 

Ce patron vous intéresse ?

Si vous lisez cet article peu après sa publication, le patron dont il est ici question ne sont probablement pas encore publiés. Si vous souhaitez être tenu au courant par courriel lorsque cela sera le cas, inscrivez-vous ci-dessous !

En cliquant ci-dessus, vous acceptez de vous inscrire à ma lettre d'information.
Je ne partagerai jamais vos information avec une tierce partie.

 

Vous aimerez aussi

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More