La pile d’en-cours

Un de mes buts de cette année est d’arriver à terminer tous les tricots que j’ai en cours. Avec tous les designs que j’ai publié ces dernières années, je n’ai pas pris le temps de finir mes tricots personnels et j’ai préféré tricoter des prototypes à la place. Que je porte beaucoup, là n’est pas la question. Mais ça ne fait malgré tout pas avancer les autres plus rapidement. Ce qui veut dire que j’ai BEAUCOUP d’en-cours commencés il y a déjà un certain temps. Après dé-tricotage de tous les WIPs qui ne me plaisaient plus, il me reste au moins deux pulls, trois châles, les chaussettes du livre (7 paires au total) et une petite peluche sur les aiguilles. Et tout ça n’est que du tricot bien évidemment (on ne vas pas commencer à rentrer dans le détail de mes en-cours filage, quilting, broderies, etc. sinon on y est encore dans 3 semaines!).

Tout ceci s’arrête cette année ! A la fin de l’année, je ne veux plus avoir que deux en-cours : un pour Tisserin Coquet, et un pour moi, comme par exemple nos pulls annuels. Avec un projet simple et facile à transporter, et un autre plus compliqué. Je prévois de ne tricoter les projets pro que pendant la semaine, et les projets perso que pendant le week-end. Pour varier un peu et surtout pouvoir tricoter des patrons écrits par d’autres talentueux designers. Mais je me connais, il y a peu de chance que je respecte ces limitations !

En ce moment, je me tricote un gros pull bien douillet en jacquard. Je l’ai fait un peu plus long que le modèle originel car sinon mon bon et gros pull d’hiver m’arriverait au-dessus du nombril. 🙈 Maintenant que j’ai bien retenu le motif, cela devrait aller vite !

 

Du côté du WIP simple, j’ai commencé la seconde chaussette du modèle à torsades de mon livre. Le patron est déjà écrit, les motifs sont gradés, et je n’ai plus qu’à suivre les instructions pour avoir une paire de chaussettes finies. Vous voyez, je m’améliore déjà !

 

Ce patron vous intéresse ?

Si vous lisez cet article peu après sa publication, le patron dont il est ici question ne sont probablement pas encore publiés. Si vous souhaitez être tenu au courant par courriel lorsque cela sera le cas, inscrivez-vous ci-dessous !

En cliquant ci-dessus, vous acceptez de vous inscrire à ma lettre d'information.
Je ne partagerai jamais vos information avec une tierce partie.

0 FacebookTwitterPinterestEmail

Une diminution est vite oubliée! Qu’elle soit orientée vers la gauche ou vers la droite, il est facile de rajouter une diminution un ou plusieurs rangs après en faisant un peu de chirurgie du tricot. On peut facilement se laisser entraîner dans une chirurgie qui prend plus de temps à effectuer que seulement défaire et refaire les rangs concernés. Mais en ce qui concerne les diminutions simples, c’est en général très facile et très rapide à corriger !

Dans ce pas à pas, je vous montre comment rajouter les deux diminutions les plus fréquentes avec des diminutions orientées d’abord vers la gauche puis vers la droite.

Mes petites astuces supplémentaires :

  • Si vous avez du mal à voir où dois se situer la diminution, n’hésitez pas à « descendre » jusqu’à la diminution précédente, vous pourrez alors suivre plus facilement le compte de vos rangs.
  • Si vous emmêlez facilement les fils libres au dos, vous pouvez soit les épingler sur une plaque de mousse au fur et à mesure, soit les coincer avec une épingle ou une pince pour ne garder que le dernier de libre.

Cette vidéo a été choisie par les mécènes Patreon de Tisserin Coquet. Si vous souhaitez vous aussi proposer des sujets et choisir le/les sujets du/des Pas à Pas du mois, devenez mécène de Tisserin Coquet pour seulement quelques euros par mois !

Become a Patron!

 

Modèles Tisserin Coquet avec de la dentelle

0 FacebookTwitterPinterestEmail
Comment lire un diagramme de brioche

Le pas à pas d’aujourd’hui est un peu différent de d’habitude. En effet, je vous propose de vous expliquer en détails comment lire et tricoter un diagramme de brioche. Cette vidéo a été proposée et choisie par les mécènes Patreon de Tisserin Coquet. Si vous souhaitez vus aussi proposer des sujets et choisir le/les sujets du/des Pas à Pas du mois, devenez mécène de Tisserin Coquet pour seulement quelques euros par mois !

Become a Patron!

 

Avec leurs multiples rangs, les diagrammes de brioche peuvent vite devenir un vrai casse-tête. Quelle laine tricoter ? Doit-on tourner ou faire glisser les mailles ? Explication et mise en pratique avec le tricotage des premiers rangs d’un des motifs du châle Jeune Pousse ci-dessous.

Pour résumer, voici les petites astuces à retenir :

  • Le positionnement du numéro du rang indique si l’on se trouve sur l’envers ou sur l’endroit. De la même façon il permet de savoir si l’n doit tourner ou non.
  • La couleur du rang et les indications en début de rang permettent de savoir quelle laine utiliser.
  • Attention, tout comme sur un diagramme classique, les symboles signifient quelque chose de différent en fonction de si l’on est sur l’endroit ou sur l’envers. Le symbole en lui même représente le tricot sur la face endroit, quelque soit le rang tricoté.
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Newer Posts